28 août 2011

Juste un battement d'eLLe

  Aube naissante Dans les replis du silence Sur les vagues engourdies L’océan qui lisse les rides du sable cuivré Avec des frissons de dentelle d’écume Les reflets d’encre marine Des rêves de la nuit En silence … Souffle un inattendu… entre deux âmes… L’espace s’évanouit …l’’écho n’a plus besoin de ricocher Juste un battement d’eLLe ……en plein ciel…. Alchimie invisible    MicheLLe   
Posté par aubebleue à 14:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 juillet 2011

Vertige

      Empruntant  des sens interdits Avec des mots rouges écrits dans les marges Egarée sur une la ligne d’horizon Perdant  le fil des  phrases démaillées … J’ai ouvert la cage de mes folies Fermé  les fenêtres du temps passé Entre les points de suspension J‘ai cabossé mes mots Dérive sur  des fragments de silence Avec des frissons  à fleur de peau Ivre de tes baisers-caresses J’ai titubé sur les points des soupirs.. Sur la dune le vent défiant l’océan Se mit à gronder dans... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 12:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 juillet 2009

Fascination

Une nouvelle série sur les vagues . Cet océan qui me fascine
Posté par aubebleue à 08:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 juin 2009

Là...où l'amer est étale

Lentes et troublantes esquisses Frémissements imperceptibles Caresses de rêves endormis Jusqu'au bord du désir Il y a une ivresse du silence Un vertige presque une volupté Un fragment de " je t'aime " Effluve d'un murmure Frêle et fragile Comme une respiration abandonnée Entre deux souffles retenus Au creux de cette immensité Là où l'amer est étale
Posté par aubebleue à 11:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 mai 2009

Envol...

Un jour de grand vent Un akène couronnée de ces délicates aigrettes à échoué sur mon balcon Duvets légers, portant la graine, là où la brise veut Lancé au vent ces plumets tourbillonnent… Fragiles oiseaux Qui se sont envolés au loin……
Posté par aubebleue à 16:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 mai 2009

Quelques fleurs des champs

Le poète s'en va dans les champs ; il admire, Il adore ; il écoute en lui-même une lyre ; Et le voyant venir, les fleurs, toutes les fleurs, Celles qui des rubis font pâlir les couleurs, Celles qui des paons même éclipseraient les queues, Les petites fleurs d'or, les petites fleurs bleues, Prennent, pour l'accueillir agitant leurs bouquets, De petits airs penchés ou de grands airs coquets, Et, familièrement, car cela sied aux belles : - Tiens ! c'est notre amoureux... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 12:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 mai 2009

La mémoire et la mer

Vagues....encore La marée, je l'ai dans le cœur Qui me remonte comme un signe Je meurs de ma petite sœur, de mon enfance et de mon cygne Un bateau, ça dépend comment On l'arrime au port de justesse Il pleure de mon firmament Des années lumières et j'en laisse Je suis le fantôme jersey Celui qui vient les soirs de frime Te lancer la brume en baiser Et te ramasser dans ses rimes Comme le trémail de juillet Où luisait le loup solitaire Celui que je voyais briller Aux doigts de sable de la terre ... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 08:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 avril 2009

La mer..Y a du bruit dedans

La mer Tu l'entends !Elle monte, elle descend Elle change d'humeur avec le ventElle gonfle son ventre à la lune apparentePour poser son écume sur les terres qu'elle arpente Tu l'entends, la mer, quand elle est en colère, man !Pas du genre à faire les choses par derrièreQuand tu navigues sur ta pauvre galère, man ! Elle est là pour te rappeler où tu dois allerDe la mer casse-pieds A la mer agéeEn passant par la mer qui médite pour y arriver ... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 09:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 avril 2009

Remous......

Devant la mer, un soir, un beau soir d'Italie,Nous rêvions... toi, câline et d'amour amollie,Tu regardais, bercée au coeur de ton amant,Le ciel qui s'allumait d'astres splendidement. Les souffles qui flottaient parlaient de défaillance ;Là-bas, d'un bal lointain, à travers le silence,Douces comme un sanglot qu'on exhale à genoux,Des valses d'Allemagne arrivaient jusqu'à nous. Incliné sur ton cou, j'aspirais à pleine âmeTa vie intense et tes secrets parfums de femme,Et je posais, comme une extase, par instants,Ma... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 17:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 avril 2009

Comme un p'tit coqu'licot.

. Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !Comme un p'tit coqu'licot. C'est très curieux comm' tes yeux brillentEn te rapp'lant la jolie fille !Ils brill'nt si fort qu'c'est un peu tropPour expliquer... les coqu'licots ! T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilàQuand je l'ai prise dans mes bras,Elle m'a donné son beau sourire,Et puis après, sans rien nous dire,Dans la lumière de l'étéOn s'est aimé ! ... on s'est aimé ! Et j'ai tant appuyéMes lèvres sur son cœur,Qu'à la plac' du baiserY avait comm' une fleur... [Lire la suite]
Posté par aubebleue à 11:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]