Je sais des heures et des lieux où le bonheur peut paraître si amer qu’on lui préfère sa promesse…

Albert Camus – Noces

absence1

 

Entre lumière et ombre
Sous les plis des nuages
Là où l’infini est blues
Où les rêves frémissent à fleur de cœur
J’écris mes pas
Sur des chemins d’indifférence
Le soleil éblouissant de solitude,
Jaunit les pages de la mémoire
Le silence est un vertige
Et l’heure à venir une inconnue
J’écris l’invisible
L’absence et l’oubli
Sur la page désertée
Les mots sont sans musique
Juste des roulis de murmures
Ne garder que l’instant
L’éphémère de l’instant
Transparent dans la lumière du jour
Sous ce ciel épuré
Chuchotent des mots
Qui frôlent les silences
Entre abandon et solitude

 

absences2

MicheLLe

goldman pas toi

 

.