La discrétion est la première des vertus ; on lui doit bien des instants de bonheur.
Dominique Vivant Denon

14

 

 

J’ai l’humeur chagrine… sans doute le manque de sommeil…

Confidences d’un silence trop dense… mots à contre sens… tempête de l’aube dans le ciel

Mots à contre – temps… poser les tourments dans la marge… il y a des ratures…

Comme des rendez-vous manqués…

Mes peurs se sont fondues dans l’oubli de la nuit…une musique envahit mon cœur…

Ecrire …

Sans oublier mes rêves… Variations funambulesques

Laisser le réel peindre ses instantanés et les laisser partir sans les retenir

Equilibre fragile

Retenir mon souffle pour qu’il ne vienne pas troubler… le crissement de la plume sur mon cœur…

Accrochant en pizzicato des notes de musique aux lignes…

Déposées par l’aube comme des perles de rosée les mots s’envolent dans un tourbillon d’étoiles

Une voix, une musique, une couleur, un mot, sur l’exquise lenteur du temps….

 

Que j’aime cette musique… du jour qui s’éveille…

 

aria2

 

MicheLLe