09 août 2012

A fleur d'eau...

N’essayez pas de noyer vos chagrins….ils savent nager

Albert  Willemetz

 

vacances1

 

 

Un murmure de vent à fleur d’eau.

La page blanche

Est posée là…comme une toile…dans l’attente…

Pour y mettre des couleurs

Je prends mes plumes de douceur

Et je dessine des possibles en fragiles esquisses

La plume s’envole

Sur des mots en corolle

Une farandole de poussières d’espoir

Un ailleurs à dessiner

Effacer les heures teintées d’immobilité

De nudité et de silence

Les lignes droites fuient s’entrelacent, se cambrent….

Juste une vague imperceptible…

vacances2

 

Les saisons s’affrontant dans l’ombre du temps

Ont blanchi mes mots

La clarté de la lune tague mes rimes

A même la peau…

Et y dépose un parfum suranné

La plume glisse sous la poussière d’étoiles

Et des éclats de soleil

La page blanche est là

A écouter mes larmes

Béquillant d’amour mes titubantes dérives

Mes impuissances, mes inconstances

Et mes silences ….

Dans un poème sans mots

Rimes sans saveur qui se glacent, se figent

Mais elle est là… dans l’ombre

Conscience incendiée d’oubli

Pour être désespérée

Il faut avoir espéré

vacances3

M

Posté par aubebleue à 06:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur A fleur d'eau...

    que c'est beau ...
    c'est tout un art de suggéré jamais dire vraiment
    bises

    Posté par côté dilettante, 12 septembre 2012 à 07:46 | | Répondre
  • J'aime bien ces quelques mots : juste une vague...

    Posté par Bonheur du jour, 12 septembre 2012 à 20:05 | | Répondre
Nouveau commentaire